Signal, outil de communication libre et sécurisé

Je voulais vous en parler depuis longtemps, et l’occasion est belle de mettre enfin en avant Signal, l’outil de communication pour smartphone et ordinateur le plus sécurisé et conseillé par Edward Sowden.

Pour s’installer, c’est très simple. Il vous suffit de vous connecter au magasin d’application lié à votre smartphone. Au lieu de chercher What’s App, chercher Signal. Il s’installe de la même manière. Et, parce que j’ai déjà entendu cette question, j’y réponds déjà, plusieurs applications de communication de ce type peuvent être installées parallèlement. Mais cette application a besoin d’un numéro de téléphone valable pour être lancée. Ensuite seulement, vous pourrez installer également l’application pour ordinateur depuis ce site: https://www.signal.org/fr/ et jumeler votre ordinateur et votre smartphone pour pouvoir utiliser Signal.

Attention toutefois, sur smartphone, Signal permet la messagerie, les appels audio, et les appels vidéo, mais sur ordinateur, seule la fonction messagerie est accessible. Ou alors, je n’ai pas trouvé comment faire.

Je vais donc vous présenter ci-dessous, grâce à des captures d’écran de mon smartphone, les fonctions pratiques que l’on trouve dans cette application.

Une fois installée, rangez-là avec les autres applications de communication, ça simplifie le quotidien au moment de la rechercher.

Au début, il n’y aura pas trop de messages comme chez moi, chaque canal de discussion restera aussi longtemps que vous le souhaitez.

Pour supprimer une discussion qui serait terminée, il vous suffit d’effectuer un mouvement de droite à gauche.

À la différence d’autres applications, là, la discussion disparaît réellement, et vous ne pourra plus la retrouver.

Pour lancer une discussion, vous cliquez sur le crayon en haut à droite, et le menu avec vos contacts qui sont également sur Signal apparaît. Vous pouvez également effectuer une recherche par numéro de téléphone et générer un SMS d’invitation à charger Signal.

Vous avez la possibilité d’écrire directement à une personne, ou alors en choisissant à nouveau l’icône qui se trouve en haut à droite de l’image ci-contre, vous avez la possibilité de créer une discussion de groupe.

Une fois la discussion de groupe choisie, vous pouvez bien sûr lui donner un nom, lui attribuer une image, et bien sûr, choisir les membres de cette discussion.

Ensuite, c’est comme avec n’importe quelle application de ce genre… c’est l’utilisation qu’en aura chaque membre qui déterminera la fréquence des notifications et chaque membre garde la possibilité de quitter ce groupe de discussion.

Une fois la conversation lancée, c’est comme toutes les autres applications du même type. Vous avez d’un côté vos messages (ici en bleu), et de l’autre les réponses. Lorsque nous sommes dans une discussion de groupe, comme ici, chaque personne qui comment a sa pastille avec soit son avatar (choisi dans les préférences de l’application), soit les initiales. Ici vous avez plusieurs possibilités d’action que je vais vous présenter ci-dessous.

En laissant appuyer le doigt sur un message, tout l’écran se grise à l’exception du message choisi, et nous avons la possibilité de réagir avec quelques émojis, ou alors d’effectuer quelques manipulations grâce au menu en bas de l’écran.

De gauche à droite, il s’agit de “infos” – “supprimer” – “copier” – “répondre en citant le début du message” – “transférer à un autre destinataire”.

En choisissant “infos”, vous pouvez voir l’état des messages en fonction de chaque destinataire du groupe. Vous pouvez ainsi savoir si certain.e.s n’ont pas encore lu le message. Mais attention, ce n’est pas pour le leur reprocher, mais parfois, ça peut être utile à voir.

En appuyant sur le nom du groupe de discussion, vous avez accès à différentes options de personnalisation de ce groupe de discussion, comme ajouter des membres, mettre en sourdine, personnaliser la sonnerie, etc.

Pour revenir aux différentes fonctions possibles, en cliquant sur l’icône à droite du champ de saisie du texte, vous pouvez faire apparaître quelques autocollants (stickers). C’est une nouvelle fonction avec peu de choix pour l’instant, mais tout le monde ne l’utilise pas, ce n’est donc pas essentiel.

En cliquant sur le bouton + qui est à gauche du champ de saisie de texte, vous trouverez les possibilités classiques d’intégrer des photos, GIF, fichiers ou autres éléments à joindre. Attention toutefois, il présente sous forme de gros carrés les dernières photos de votre photothèque (n’oubliez pas d’accepter que celle-ci interagisse avec l’application Signal!), ce qui peut provoquer des vues étranges, comme dans mon exemple où les dernières photos sont des captures d’écran de Signal… ça peut prêter à confusion…

Vous avez la possibilité de faire des appels audio, ou vidéo depuis cette application, mais qu’à une seule personne à la fois, comme je l’ai déjà indiqué.

Pour effectuer l’appel, soit vous souhaitez appeler un contact avec lequel vous avez déjà eu des messages, et dans ce cas, vous allez dans la discussion, et vous cliquez sur l’icône du combiné de téléphone qui se trouve en haut à droite.

S’il s’agit au contraire d’un premier contact, depuis la vue initiale, vous cliquez d’abord sur le crayon en haut à droite, vous choisissez la personne, et ensuite vous verrez apparaître l’icône du combiné téléphonique.

Dès l’appel lancé, vous avez une vue classique avec les boutons “silence”, “appel audio” et “caméra”.

Maintenant, je vais vous présenter les préférences de votre compte. Pour cela, il faut appuyer sur votre avatar qui apparaît en haut à gauche. À l’origine, il ne doit être composé que de vos initiales.

Une fois ces préférences ouvertes, vous arrivez à cette page, et vous avez accès à quelques outils de personnalisation.

Vous pouvez choisir votre image d’avatar parmi vos photos, et modifier votre nom, ce qui aura une incidence sur comment vos contacts vous verront dans l’application.

Vous avez la fonction d’invitation de vos contacts sur Signal. Vous avez le choix de le faire par mail, ou par message (SMSs). Cela va leur envoyer le lien de téléchargement de l’application.

Vous avez également la possibilité d’installer Signal sur un ordinateur, ou un autre appareil. Pour accéder à votre historique de messagerie et à toutes les mêmes informations que sur votre smartphone original, il vous faudra scanner le QR code qui s’affichera à l’écran du nouvel appareil en utilisant la fonction “Relier un nouvel appareil”.

Sur l’ordinateur, la présentation est la même, mais s’adapte à l’écran, bien évidemment, et je vais juste vous montrer quelques différences pour les manipulations.

L’accès aux informations des messages se fait en passant votre souris sur le message. A côté apparaîssent 3 icônes permettant les mêmes fonctions que sur le smartphone. Les 3 points sont l’équivalent de l’icône “info”. En cliquant dessus, on obtient les informations ci-contre, soit “plus d’infos…”

Et là, la présentation est un peu différente, ce n’est pas écrit “lu”, “remis” ou “envoyé”, mais il s’agit des icônes correspondantes. Le message a été vu, ou en tout cas il s’est affiché sur l’écran du destinataire, lorsqu’il y a le “double vu” noir.

Pour l’ajout de pièce jointe à votre message, une fenêtre classique, comme pour les e-mails, s’ouvre et vous pouvez envoyer n’importe quel type de fichier.

Je vous passe l’ensemble des autres outils, il y en a qui vont certainement peu servir, comme choisir une durée de vie de votre message, ou autre…

Par contre, si vous souhaitez vous assurer de la sécurisation des données, lorsque vous cliquez sur les 3 petits points en haut à droite à côté du nom de la personne avec qui vous avez des échanges, vous pouvez choisir “afficher le numéro de sécurité”.

Un numéro apparaît bien en évidence dans le carré gris que j’ai bien évidemment grisé pour cette présentation. C’est une très longue suite de chiffre qui vous permet de comparer avec votre correspondant s’il a le même.

Voilà, je suis arrivé au bout de cette présentation de Signal, qui vient compléter la présentation de Telegram que j’avais fait il y a longtemps.

Aujourd’hui, j’ai davantage envie de mettre en avant Signal, même s’il est plus sobre dans sa présentation, un peu moins ludique. Mais dans un contexte de sécurisation des données surtout au travers des outils utilisant le web, Signal a clairement ma préférence, car il a la garantie de ne pas être une société qui a besoin de vendre les données collectées pour vivre.

J’espère sincèrement vous avoir aider dans la compréhension de cet outil, et n’hésitez pas ni à commenter ci-dessous, ni à partager, et à vous abonner si ce n’est déjà fait!