Le Growing Up Live de Peter Gabriel enfin en audio!

J’en ai déjà parlé parfois, Peter Gabriel est pour moi tout en haut parmi les musiciens et artistes les plus inspirants. Et là, il m’a écrit – ainsi qu’à plusieurs autres personnes à travers la planète j’imagine, je ne suis pas si naïf – pour signifier que tous ses albums live sont dorénavant accessible en streaming ou au téléchargement. Et il en a profité pour sortir le Growing Up Live de 2002-2003 (il était temps!) en version audio pour mon plus grand plaisir!

J’en avais parlé sur cuk.ch lors de ma 1ère expérience de bloggeur, Peter Gabriel a une place à part pour moi, tant sa musique me semble être celle que j’aurai souhaité écrire. Et il se trouve que je l’ai découvert à l’occasion de l’album live “Secret World Live” de 1994, qui reste pour moi encore, dans sa version DVD, le concert le plus abouti tout artiste confondu, de par la qualité musicale, la mise en scène, mais également l’ambiance dans la salle. Seulement, j’ai dû attendre la tournée de 2002-2003 pour le voir 3 fois en concerts, dont 2 fois à Zürich au Hallenstadion et 1 fois à Aix-Les-Bains à Musilac. Il s’agit donc d’une tournée particulière pour moi, c’est celle où j’ai vu Peter Gabriel pour la 1ère fois.

A la différence du Secret World live, l’ambiance est plus électrique, plus rock avec une plus grande présence de la guitare électrique de son ami de toujours David Rhodes, et d’un batteur plus direct, Ged Lynch, et moins harmonieux que Manu Katché. Aux claviers, Rachel Z fait très bien le boulot, et sa fille Mélanie est aux choeurs. Là, ça pêchait sérieusement, Mélanie n’est pas Paula Cole qui était sur le Secret World Live. Et bien sûr, à la basse, son fidèle Tony Levin, le célèbre bassiste à la moustache. Richard Evans, un autre fidèle, était également présent (clavier, et plein d’instruments).

Et là, après une écoute, j’avoue replonger avec bonheur dans cette tournée, et surtout, je fais confiance à Peter Gabriel pour avoir réenregistré certaines parties, donc les chants de sa fille, car elle était parfois fausse en live. La série des enregistrements “Encore Séries” de l’époque en attestent. Il s’agissait d’enregistrement “brut” depuis la table de mixage et l’on avait le choix de la date de tournée, ce qui permettait d’avoir un enregistrement de plutôt bonne qualité d’une date spécifique, avec les spécificités de la soirée (erreurs, blagues, etc…). De bonne qualité générale, ils ne sont pas au niveau du rendu audio de cette nouvelle version. J’entends des subtilités de claviers, de certaines percussions utilisées par le batteur, et surtout Mélanie chante juste tout le temps! Personnellement, ça ne me dérange pas qu’un album live soit remixé, voire que quelques sons soient réenregistrés. Et cela, Peter Gabriel ne l’a jamais caché depuis les années 1980. Il défend cette position en disant que le public qui est prêt à acheter un album a le droit d’avoir un enregistrement de qualité, même si cela signifie que ce n’est pas un live 100 % fidèle aux enregistrements originaux. Et là, pour cette tournée, je suis heureux d’avoir un live de cette qualité enfin!

D’ailleurs, parmi les “mieux” de cet album, c’est la chanson inédite Animal Nation qui tient enfin la route (même si je reste persuadé que ce n’est de loin pas sa meilleure), c’est la puissance de Signal to Noise, c’est l’émotion de Here comes the flood et c’est la propreté du tout pour chaque chanson, bien plus que dans mon souvenir de l’époque.

Bref, je vous le conseille, c’est un très chouette album live qui n’a pas vraiment vieilli. Et qui me fait replonger dans ces années où j’étais un fan absolu, modérateur et administrateur d’un forum francophone consacré à ce chanteur. J’ai participé à des partages de nombreux bootlegs à travers le monde, et je profite ici d’avoir un petite pensée émue à mes ami-e-s numériques de l’époque.

Aujourd’hui, ce qui est marrant, c’est que mes filles se mettent également à l’écouter! et ça, j’en suis ravi!

Ah oui, avant d’oublier, vous trouverez les informations de son album ici.

Laisser un commentaire